Pays USA Country
Année 1978 Year
Titre Original Heaven can wait Original Title
Titre Français Le ciel peut attendre French Title
Direction Warren BEATTY Director
Buck HENRY
Durée 1 h 41 Time
Interprètes Warren BEATTY Starring
Julie CHRISTIE
James MASON
Jack WARDEN
Charles GRODIN
Dyan CANNON
Buck HENRY
Vincent GARDENIA
Hamilton CAMP
Scénario Elaine MAY Screenplay
Warren BEATTY
Robert TOWNE
Sujet Original Pièce Harry SEGALL Play Original Subject
Musique Dave GRUSIN Music
Montage  Robert C JONES Editing
Don ZIMMERMAN
Photographie William A FRAKER Cinematography
Son Tommy OVERTON Sound
John K WILKINSON
Milton LUSTIG
Décor  Paul SYLBERT Decoration
Edwin O'DONAVAN
George GAINES
Costume Richard BRUNO Costume
Theadora VAN RUNKLE
Effets Spéciaux Robert MAC DONALD Visual Effects
Cascade Craig R BAXLEY Stunt
Production Warren BEATTY Production
Hawk KOCH
Charles H MAGUIRE
Paramount
Distribution CIC Distribution
Récompenses Oscar 1979 Awards
Meilleur décor Best decoration
Résumé Synopsis

Joe Pendleton, footballeur professionnel, meurt d'un accident de vélo dans un tunnel. Dans l'antichambre du ciel, avant de prendre l'avion qui doit emmener les décédés à leur destination finale, Joe refuse de partir. Le chef de convoi intervient et s'aperçoit qu'il a été victime d'une erreur : son ange gardien l'a fait mourir pour lui épargner d'inutiles souffrances, alors qu'il ne devait pas mourir. Pour réparer l'erreur de l'ange débutant, on propose à Joe de prendre la place d'un autre, en bas, sur Terre, puisque son corps a été incinéré. Joe refuse, avant de se raviser à la vue de la charmante créature qui est venue demander audience au milliardaire dont il va emprunter le corps ...

Joe Pendleton, professional footballer, die of an accident of bicycle in a tunnel. In the waiting room of the heaven, before taking the plane which must take along the deceased ones to their final destination, Joe refuses to leave. The leader of convoy intervenes and realizes that he was victim of an error : his guardian angel made die to save useless sufferings to him, whereas he was not to die. To repair the error of the beginner angel, one proposes to Joe to replace another, bellow, on Earth, since his body was incinerated. Joe refuses, before to think better of it with the sight of the charming creature which came to require audience of the billionaire of which he will borrow the body ...